+ -

A la découverte de La Redorte

la-redorte-vue-aerienne

Venez découvrir les lieux et le charme de notre village. Nous vous souhaitons une agréable visite qui précédera, à ne pas en douter, votre prochaine venue … réelle !

HALTE NAUTIQUE PORT LA FABRIQUE / CANAL DU MIDI WP_20160519_002

« J’eus préféré la gloire d’en être l’auteur, à tout ce que j’ai fait  »
Hommage du Maréchal VAUBAN à propos de l’oeuvre de Pierre-Paul RIQUET

D’abord nommé Canal Royal en Languedoc, les révolutionnaires le rebaptisent en canal du Midi en 1789.
Construit au XVIIe siècle, de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV, Pierre-Paul Riquet est le concepteur du canal du Midi. Il obtient du roi la propriété et l’exploitation du canal du Midi à vie pour lui et ses descendants.
Le canal du Midi est le plus ancien canal d’Europe encore en fonctionnement. La mise en œuvre de cet ouvrage est étroitement liée à la question de la navigation fluviale aux temps modernes. Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, était d’acheminer l’eau de la Montagne Noire jusqu’au seuil de Naurouze le point le plus élevé du parcours.

En 1996 le Canal du Midi est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Baignée par le Canal du Midi (ce sont exactement 5.090 mètres du canal qui traversent notre commune), La Redorte reçoit plusieurs milliers de touristes par an. Du mois d’avril au mois d’octobre, le tourisme fluvial accompagne la vie du village.
Le canal du Midi a apporté à La Redorte une grande activité économique.
Le commerce du blé à l’origine et plus tard du vin y a été florissant.

Entre les deux guerres, des négociants en vin y établirent leurs chais et leurs maisons. Le Port drainait les vins de tout le Haut-Minervois. Les grosses barques de bois tirées par des chevaux y embarquaient les cisains et les demi-muids qui encombraient tout l’espace du port. L’acheminement s’effectuait soit vers Toulouse et Bordeaux par le canal latéral de la Garonne, soit par Sète et Beaucaire par le cabotage côtier.

En 1998 lors d’une large consultation sur le devenir du village et les actions à mener dans les années futures, les redortais plébiscitent l’aménagement du Port de La Fabrique. Dix ans plus tard, l’aménagement de la Halte Nautique  » Port la Fabrique  » est en cours. Cet aménagement important permettra un meilleur accueil touristique et une mise en valeur du site. L’aménagement du quai d’honneur, le traitement des berges et la création d’une  » Maison du Port « , lieu de services et de renseignements.

CAVE COOPÉRATIVE

cave-cooperative etiquette-cave-cooperative

La cave coopérative L’Avenir, fondée en 1931, compte 280 adhérents, sur 1065 hectares de vignes, pour une capacité totale de 136 000 hectolitres. Elle produit un très grand nombre de cépages: carignan, merlot, syrah, grenache mais aussi marselan ou malbec pour des volumes annuels de 85 000 hectolitres. Les Vins de Pays et l’AOC MINERVOIS représentent sa carte d’identité.

TENNIS

La Redorte : terrain de tennis

Deux courts de tennis remis à neuf en 2002 sont accessibles par le biais de cartes disponibles en mairie monnayant 50 € à l’année. L’école du  » Tennis club La Redorte/Castelnau « qui compte 70 adhérents, y dispense des cours contre une cotisation de 70 € / an pour une heure de cours hebdomadaire et un accès permanent aux courts. Ces courts sont le théâtre d’un tournoi annuel lors de la fête locale (fin juillet) et complète l’offre des installations sportives.

LA PISTE

la-piste la-piste2

Inaugurés en 2001, les travaux d’aménagement du lieu  » La Piste  » ont permis la réalisation d’une aire de jeux pour enfants, l’agrandissement et l’éclairage du boulodrome, la création d’un podium pour orchestre,  » la piste  » avec cages de hand-ball et paniers de basket-ball. Epicentre de la fête locale, cet ensemble représente un centre de loisirs de plein air au coeur du village où toutes les générations s’y retrouvent pour se parler, se promener et se détendre.

LE CÈDRE

cedre

En 1997, le rond point du cèdre est mis en valeur et rendu plus imposant par un éclairage au sol la nuit tombée. Le 24 août 2004, le  » Grand Cèdre  » de 150 ans est foudroyé lors d’un violent orage. Les dégâts ne sont pas trop apparents mais l’arbre monumental a été touché des racines jusqu’à la cime, le scindant en deux de l’intérieur. Produits cicatrisants, traitement et sangles pour lui donner soutien et force lui sont prodigués. A présent, cet arbre monumental résiste au temps et aux saisons.

LA BÂTISSE

gite-la-batisse

Installé sur la route Minervoise, ce vaste bâtiment présente un ordonnancement régulier de la fin du XVIIIème siècle. D’après la tradition, il matérialise une ancienne possession templière rattachée à la commanderie de Douzens. L’édifice sera reconstruit au XVIIIème siècle, principalement à usage de cave viticole. Organisées autour d’une cour intérieure, ces quatre ailes sont largement ajourées par de nombreuses baies.
Propriété privée, elle constitue désormais un ensemble de 21 logements, d’un restaurant et d’une salle de spectacles dans la cave voûtée.

LE CHÂTEAU

chateau-la-redorte

Erigé au centre du village, cet édifice aux larges proportions s’inscrit dans la tradition classique du XVIIIème siècle. Le corps de logis est couronné d’un fronton triangulaire orné et cantonné de quatre tours carrées. C’est au Comte Mathieu de La Redorte que l’on devrait, à partir de 1849, la réhabilitation du château et l’agrandissement de son parc. Il fut effectivement restauré au milieu du XIXème siècle par un certain Champagne, architecte Carcassonnais. Propriété privée, le Château de La Redorte vous accueille pour un séjour de détente et de raffinement dans un cadre exceptionnel. Cette demeure de caractère entièrement rénovée offre 25 Suites adaptées aux courts et longs séjours.

ÉGLISE SAINT-PIERRE AUX LIENS

eglise-saint-pierre-aux-liens eglise-saint-pierre-aux-liens3

eglise-saint-pierre-aux-liens2L’ancienne église se situait au Sud-Ouest du village, sur un site aujourd’hui inaccessible mais dont une colonne surmontée d’une croix en signale l’emplacement. En outre, quelques vestiges de murs subsistent encore.
L’église actuelle Saint-Pierre aux liens érigée vers 1849 présente un portail néo-roman soutenu par deux colonnes, surmonté d’un clocher carré et cantonné de bas-côtés. Son arc en plein cintre est constitué de claveaux ornés de croix, tandis que son tympan porte un profil de Marianne et les inscriptions  » RF  » (République française). Objet d’importants travaux inaugurés en décembre 2005 année du centième anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcité dite de  » séparation de l’Eglise et de l’Etat  » qui donne obligation aux communes l’entretien du bâti existant.
A l’intérieur, le plafond plat est fait de lattes de bois, soutenu par des poutres reposant sur des consoles moulurées. La nef, divisée en quatre travées, est terminée par un chevet plat. Une mouluration court sur ses murs latéraux, percés d’arcatures en plein cintre permettant l’accès aux bas-côtés. La dernière travée de nef est surmontée d’une tribune. Des fenêtres hautes et des oculus éclairent l’édifice.

SALLE DES SPORTS

salle-des-sports salle-des-sports2

Ce complexe sportif pour tous les âges, a été inauguré par l’ancien champion olympique de judo Angelo PARISI le 5 décembre 1995. Une salle de musculation de 130 m², un dojo de 270 m2, avec vestiaires et douches accueillent de multiples activités : musculation, karaté, yoga, judo, gymnastique, stretching, danse, … Ce sont plus de 300 membres qui participent toutes les semaines aux activités proposées par l’Amicale Laïque.

SALLE DES FÊTES JEAN JAURÈS

salle-des-fetes salle-des-fetes2

Inauguré en avril 1935 par Léon BLUM alors député de l’Aude, la salle des fêtes Jean Jaurès a fait l’objet d’un programme de rénovation, de réhabilitation totale et de mise en sécurité en 1999. Ce lieu riche en passé festif, politique et culturel est une ancienne cave de vinification.
Ce foyer municipal accueille de nombreuses manifestations, des séminaires, la fête des écoles, des représentations théâtrales, les bals et les repas des associations locales, la projection sur grand écran d’événements sportifs (rugby, football) et de séances de cinéma. La première projection en salle date de 2001 par le biais d’un partenariat entre la Commune et CINEM’AUDE. Les bénévoles de l’association locale de CINED’OC y assurent le bon déroulement des séances une fois par semaine.

BIBLIOTHÈQUE MEDIATHÈQUE

 panneau-bibliotheque bibliotheque

La bibliothèque-médiathèque municipale porte le nom de l’ancien Président de la République, François MITTERRAND, amoureux des livres, de l’écriture et de la lecture. Inauguré le 30 novembre 2007, le dernier édifice communal abrite un lieu d’échanges, de culture et de modernité. Ancienne habitation de  » l’appariteur municipal « , ce bâtiment est à présent ouvert au public.

De nombreuses expositions, en partenariat avec la Bibliothèque Départementale de l’Aude, y sont régulièrement organisées.

MAIRIE

mairie01 mairie02

En 1881, la municipalité délibère pour la construction des bâtiments regroupant la Mairie et le groupe scolaire.

PRESSOIR

pressoir

Le Pressoir a été inauguré le 23 mars 1997 est fait partie du programme d’aménagement  » cœur de village  » avec la Pompe Neuve (vignette 14).
Ce pressoir mis en valeur et fleuri provient des anciennes caves de la Bâtisse (vignette 6). Il symbolise la principale activité économique du territoire : la viticulture.

POMPE NEUVE

pompe-neuveLa rénovation de la place de la Pompe Neuve a été inaugurée le 23 mars 1997 et s’inscrit dans le programme de rénovation  » cœur de village  » avec le Pressoir (vignette 13).
Ce lieu après avoir été la porte d’entrée du village au début du siècle dernier, un abreuvoir à chevaux il y a cinquante ans, l’endroit où se tenaient les bals des fêtes locales et ensuite un boulodrome, est à présent un lieu de convivialité à la fraîcheur de sa fontaine et des platanes.

 

 

PLACE DE L’APOTHICAIRE

place-de-l-apothicaire place-de-l-apothicaire2

Le 25 octobre 2003, le quartier du  » vieux village  » vit une transformation. Après la destruction de trois vieilles maisons, la  » Plaça de l’Apoticari  » est inaugurée. A proximité du complexe médical, cette place au nom prédestiné est aujourd’hui le lieu de diverses manifestations estivales. Le puits éclairé et les lumières des candélabres participent à la chaleur et à la convivialité de ce lieu.

JARDIN PUBLIC / ALAE

 centre-de-loisirs2 centre-de-loisirs3

LA RÉNOVATION D’UN BATIMENT
COMMUNAL CHARGÉ D’HISTOIRE

centre-de-loisirsDécidée le 14 octobre 1935 par le conseil municipal de cette époque, la construction du bâtiment des  » bains-douches  » avait coûté 182 832 francs. Subventionné à hauteur de 45 000 francs par l’Etat sur le produit des jeux et de la loterie nationale, les 137 000 francs restants avaient donné lieu à une souscription communale et à un impôt extraordinaire.

Les Redortais pouvaient alors venir prendre une douche pour 1,50 franc et un bain pour 2 francs. Les anciens bains-douches communaux ont été inaugurés en octobre 1936 et ont fonctionné jusqu’en 1979. Dans les années 1990 et jusqu’en 2006, le bâtiment accueillait les activités de l’Amicale Laïque et notamment la bibliothèque municipale qui a été déménagée au moment des travaux de rénovation en 2007.

Désormais, tout en conservant l’esprit de ce lieu, ce bâtiment accueille un ALAE (accueil de loisirs associé à l’école) et se substitue aux anciennes structures communales telles que la restauration scolaire à la résidence ANTINEA et les garderies municipales là où elles étaient déjà en place.
Comprenant des heures de garderie et une cantine scolaire il offre, outre un accueil de qualité, un véritable projet pédagogique dans une optique d’accompagnement à l’égalité des chances des enfants sur tout le territoire de Carcassonne Agglo Solidarité. L’ALAE de La Redorte a été inauguré le 14 septembre 2007.

STADE MUNICIPAL  » HENRI PAU « 

stade-henri-pau

Le stade municipal baptisé Henri PAU en 1946 en hommage de ce résistant abattu par l’armée allemande en août 1944, a été le théâtre des glorieuses heures du Rugby Club Redortais sacré champion de France de rugby à XIII en 1979 et 1981.

L’EPANCHOIR DE L’ARGENT-DOUBLE SUR LE CANAL DU MIDI WP_20170603_001

Situé sur la rive gauche du Canal du Midi, à 1 kilomètre à l’Est du village.
L’épanchoir de l’Argent Double fut terminé en 1694 suivant les plans de VAUBAN. Cet ouvrage technique et architectural en pierres de taille composé par une succession de 11 arches est incontournable. Il permet au canal d’évacuer son trop plein d’eau et sert à vider les biefs lors du chômage dans la rivière de l’Argent Double. Cet épanchoir a été construit par nécessité car il n’était pas prévu dans les ouvrages initiaux. Les crues de l’Argent Double se déversaient en grande partie dans le Canal et des apports de branchages et de sables se déposaient dans son lit et entravaient la navigation.

En 1996, la totalité du Canal du Midi a été classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO (7 décembre) et l’Epanchoir de L’Argent-Double inscrit au titre des Monuments Historiques (19 septembre).